Accueil > Menuiseries > Menuiseries Pvc > Sécuriser votre vitrage à Marseille Optez pour du verre trempé

cliquez sur les images pour les agrandir

Sécuriser votre vitrage à Marseille Optez pour du verre trempé

Le verre trempé désigne un verre qui a subi un traitement chimique ou thermique. Ce traitement est réalisé grâce à un processus de trempe, c’est-à-dire de refroidissement rapide. L’objectif est d’augmenter ses propriétés mécaniques, lui conférant une résistance très importante, et surtout très utile pour renforcer la sécurité de vos vitrages. Grand Sud Habitat, votre menuisier spécialiste de la fourniture et la pose de menuiseries Alu et PVC, volets roulants et battants à Marseille, vous explique pourquoi choisir le verre trempé pour la sécurisation de votre vitrage.

 

Le processus de trempe thermique

Le verre est placé dans un four à très haute température, ce qui permet d’accéder à un niveau proche de son point de ramollissement. En fonction de sa constitution, cette température varie entre 570 et 700 °C.
La trempe abaisse très rapidement cette température, pour refroidir le verre à 300 °C. Ce procédé s’effectue de deux manières : soit en injectant de l’air froid au contact du verre, soit en plongeant celui-ci dans un bain de silicone très basse température.
La rapidité du refroidissement provoque des mouvements de tension en profondeur, et de compression en surface, octroyant au verre trempé ses caractéristiques mécaniques très élevées en matière de résistance aux chocs.
Un verre trempé thermiquement est 5 fois plus résistant qu’un verre classique. Il est capable de supporter des chaleurs de près de 250 °C, et des amplitudes thermiques de 200 °C (contre seulement 60 °C pour un modèle de verre classique). Enfin, en cas de bris de verre, les éclats sont de petites dimensions, et surtout peu coupants, afin de limiter les blessures invalidantes.

 

Le processus de trempe chimique


Le verre est plongé dans un bain chaud de sels fondus de potassium, atteignant les 400 °C. Cette chaleur créé la migration des ions sodium dans le bain. Les ions potassium comblent ce vide à la surface du verre. Or, ces derniers sont plus volumineux que les premiers, entrainant des tensions de compression au cours du refroidissement.

Ce phénomène est à l’origine des nouvelles propriétés du verre trempé chimiquement, qui est plus résistant aux chocs que le verre trempé thermiquement. Par contre, le procédé est bien plus onéreux.

Cette formule est surtout privilégiée pour des verres nécessitant une résistance hors norme. Ils équipent par exemple les vitrages des hublots d’avion.

Bon à savoir : traité en surface, le verre trempé chimiquement craint les rayures qui affectent sensiblement sa résistance mécanique.

 

Verre trempé pour sécuriser ses vitrages

En étant bien plus résistant, et en supportant bien mieux les écarts de température, le verre trempé fait partie évidemment des verres de sécurité. Intégré à un double vitrage, ce type de verre est parfait pour des cloisons et des portes vitrées, des parois de douche, des vitrines de meubles, etc.


Posé en façade, le verre trempé affiche une résistance idéale aux pressions du vent, argument à prendre en compte pour les logements localisés dans des zones sujettes aux bourrasques (front de mer, fond de vallée, etc.). En termes d’isolation phonique et thermique, le processus de trempe n’influe aucunement sur les propriétés traditionnelles du verre.


Pour installer un vitrage muni d’un verre trempé chez vous, contactez les experts de Grand Sud Habitat qui vous conseillerons et réaliserons un devis personnalisé et gratuit.

Contactez-nous

Un renseignement ? Un devis ?

Contactez-nous :

  • Par téléphone : 04 91 26 77 77
  • Par email :

Nous écrire

Les champs indiqués par un asterisque (*) sont obligatoires